10 novembre 1973 : il y a 44 ans, le PSG découvre le Parc des Princes

Othniel Dossevi, premier buteur du PSG au Parc des Princes

Othniel Dossevi, premier buteur du PSG au Parc des Princes

10 novembre 1973 – 10 novembre 2017… nous fêtons aujourd’hui les 44 bougies du PSG au Parc des Princes !

Quarante quatre ans déjà… Le 10 novembre 1973, onze joueurs Rouge et Bleu participaient au premier match officiel du PSG au Parc des Princes. Avec pour la première fois un nouveau maillot dessiné par Daniel Hechter et inspiré du célèbre Ajax Amsterdam…

Pour ses débuts, le PSG affrontait le Red Star, son principal rival pour l’accession en première division. Ce  derby parisien était organisé en lever de rideau de la rencontre de championnat de première division, PFC-Sochaux.

l'avant match dans l'Equipe

l’avant match dans l’Equipe

Just Fontaine, témoin privilégié de cette rencontre, se souvenait parfaitement des premiers pas de ses poulains : « Le Parc découvrait une nouvelle équipe, avec un Président couturier et pas tellement de moyens. J’avais expliqué aux joueurs avant la rencontre qu’ils avaient une carte importante à jouer, cela nous changeait du Camp des Loges et des 3.000 spectateurs présents. C’était une occasion unique d’être reconnu par le grand public ».

Justo se rappelait avec précision du onze aligné : « Il y avait Dogliani, mon capitaine, mon relais sur le terrain. Et Jacky Laposte, formidable milieu de terrain défensif. Même le grand Michel Platini n’avait jamais flambé devant lui ! Mon équipe jouait l’offensif et ne se prenait pas au sérieux. Elle était un peu « pop-music ».

Othniel Dossevi

Othniel Dossevi

Agréable surprise au début du match : ils étaient 20.000 curieux dans l’enceinte du Parc des Princes à assister aux débuts officiels des Rouge et Bleu… Othniel Dossevi, professeur agrégé lettres à Bordeaux et tout jeune retraité, inscrivait le premier but officiel des Rouge et Bleu au Parc des Princes. “Onni“, comme on le surnommait affectueusement, était le symbole de la réussite du projet Fontaine-Hechter : fédérer un groupe composé d’amateurs et de professionnels aguerris.

Dossevi était né à Lomé au Togo où il avait découvert la passion du ballon rond, puis avait rejoint la France à l’âge de 16 ans. Son premier but, il ne l’avait pas oublié même si il préférait mettre en avant le collectif : « Seul la victoire nous intéressait !  Avec notre défense, un but inscrit et on avait une bonne option pour s’imposer. Je me souviens surtout que plus le match avançait, plus le Parc se remplissait. Au coup de sifflet final, plus de 30.000 personnes nous encourageaient ».

Monteiro face au Red Star

Monteiro face au Red Star

Le second but parisien était l’œuvre d’Armando Monteiro, qui laisse un souvenir impérissable à Justo Fontaine : “Je l’avais vu débarquer un jour au Camp des Loges… pour me proposer ses services ! Il m’avait dit qu’il avait été international juniors et qu’il avait joué chez les jeunes à Flamengo, et j’avais pu vérifier qu’il était plutôt doué avec un ballon“. Redoutable buteur de la tête, véritable phénomène du jonglage, Monteiro n’avait qu’un seul défaut : il partageait sa passion du ballon rond avec sa foi pour la musique carioca. Il choisit d’ailleurs la musique, devenant par la suite chef d’orchestre de musique brésilienne dans le sud de la France avec son ami Paulo Cesar, avant de décéder il y a une dizaine d’années.

Jean Deloffre

Jean Deloffre

Jean Deloffre clôturait le score pour Paris, il était l’un des quatre “mousquetaires“ professionnels (avec Dogliani, Cardiet et Leonetti) engagé par Justo Fontaine pour encadrer le reste de l’effectif. Même si il n’avait pas un souvenir particulier de cette rencontre, le milieu de terrain international (1 sélection en équipe de France A) ne gardait que des bons souvenirs de son séjour dans la Capitale : « On avait fait une grande saison. Fontaine alignait une équipe offensive. J’avais retrouvé le Parc des Princes lors d’une rencontre de l’Association des Anciens Joueurs du PSG et ce fut une joie immense“

Justo Fontaine résumait le sentiment général à l’issue de cette rencontre historique : « C’était la meilleure chose qui pouvait nous arriver, cette victoire pour nos débuts au Parc avec pareil public. Mon équipe avait joué comme je l’aime, je crois qu’elle avait donné un bon spectacle. J’étais fier de l’histoire du club et à l’époque, si on nous avait dit ou serait aujourd’hui le PSG, on aurait tout de suite signé ! »

le résumé du match

le résumé du match

PSG/RED STAR : 3-1 (1-0)

14eme journée du championnat de France de D2, groupe B

Samedi 10 novembre 1973, au Parc des Princes

Temps froid et humide, pelouse en excellent état.

Match joué en lever de rideau de la rencontre PFC/Sochaux.

20.000 spectateurs environ – Arbitre : Mr Didier

Buts : Dossevi (15e), Monteiro (56e), Deloffre (75e) pour le PSG ; Combin (67e  s.p.) pour le Red Star

Avertissement : Garrigues (75e) pour le Red Star
PSG : Choquier – Béreau, Bade, Leonetti, Cardiet – Deloffre, Laposte – André, Dossevi, Dogliani (cap.), Monteiro  Entraîneurs : J.Fontaine/R.Vicot

RED STAR : Laudu – Garrigues, Ahache, Jarra, Merelle – Grabowski, Besnard – Houen   (Lefevre 52e), Ducuing, Combin, Bras  Entraîneur : J.Farias

Premier match au Parc pour le PSG face au Red Star

Premier match au Parc pour le PSG face au Red Star

Les buts :

Sur une ouverture de Jean Deloffre, Othniel Dossevi se présente seul face au gardien du Red Star Laudu et gagne son duel (15e, 1-0).

Louis Cardiet déborde et dépose le ballon sur la tête d’Armando Monteiro qui double la mise (56e, 2-0).

Nestor Combin réduit la marque sur penalty après une faute de Louis Cardiet sur Ducuing première tentative déviée sur sa ligne de but par Léonetti (67e, 2-1).

Louis Cardiet joue rapidement une touche en direction de Jean Deloffre qui marque d’une frappe soudaine (75e, 3-1).

Le résumé vidéo :