il y a 20 ans, le PSG champion de france de… basket-ball

il y a 20 ans, le jour de gloire de Richard Dacoury et Charles Bietry

il y a 20 ans, le jour de gloire de Richard Dacoury et Charles Bietry

Le 15 mai 1997, il y a 20 ans aujourd’hui, reste un jour inoubliable pour les amoureux du PSG omnisports avec le sacre du PSG Racing lors de la finale retour face à Villeurbanne (74-65) à Coubertin.

Retour sur une saison incroyable des « Metropolitan’s » emmenés par un incroyable Richard Dacoury, revenus de nul part jusqu’au sacre du 15 mai 1997. Le plus beau jour du PSG omnisports de Canal Plus et Charles Bietry.

JR Reid face à Villeurbanne

JR Reid face à Villeurbanne

Le PSG frappe un énorme coup sur le marché des transferts en engageant une légende du basket français : Richard Dacoury, en disgrâce à Limoges. Après avoir voulu engager les Américains Eldridge Recasner et Doug Smith, c’est finalement deux pointures américaines qui rejoignent Paris : Sedal Threatt ancien arrière des Lakers Los Angeles avec 930 matches de NBA au compteur, et JR Reid (512 matches au NBA) qui a joué aux San Antonio Spurs et aux New York Knicks.  Les joueurs parisiens, désormais sponsorisés par la RATP, et appelés les « Metropolitan’s » sont des candidats sérieux pour le titre. Après une première défaite à Cholet et la blessure de Threatt, remplacé par l’Américain Rusty Larue puis le Yougoslave Zarko Paqpalj, l’entraîneur Chris Singleton est remercié le 2 novembre 1996, après un début de saison mitigé en championnat et en Eurocoupe, et un conflit larvé avec plusieurs joueurs cadre.

Stéphane Risacher en action

Stéphane Risacher en action

Un tandem composé de Jacky Renaud et Didier Dobbels assure l’intérim, avant la vraie-fausse arrivée de l’Italien Valerio Bianchini, officialisée, puis finalement annulée ! A la mi-saison « Le Matra Racing » du basket, avec ses 6 millions d’euros de budget, semble mal en point. L’arrivée du Slovène Jurij Zdvoc, champion d’Europe avec Limoges en 1993, puis la qualification en 8eme de finale de l’Eurocoupe après prolongations face aux Lituaniens du Zalguris Kaunas relance le club parisien, qui remporte sept matches et humilie les Turcs du PT Ankara pour se qualifier en 1/2 finale de la compétition européenne face au grand Real Madrid. Le retour au premier plan de Richard Dacoury, longtemps blessé, n’est pas étranger à ce renouveau.

Le PSG Racing, champion de France 1997

Le PSG Racing, champion de France 1997

Paris s’incline avec les honneurs face au Real (57-62, 56-58), avant d’accueillir un cinquième joueur pour remplacer Threatt, l’Américain Fred Herzog. Cinquième du championnat, Paris fait peur, élimine Le Mans (4eme de la saison régulière), Pau Orthez (premier et champion de France en titre) en 3 matches avant de s’imposer en finale face à Villeurbanne pour obtenir un premier titre de champion de France. Incroyable PSG, qui s’est passé de son Américain Herzog pour ses derniers matches, au terme d’une saison avec un record de 57 matches officiels où les Parisiens auront tout connu…

Effectif : Dacoury, Threatt (USA), JR Reid (USA) Struelens (Belgique), Ade Mensah, Risacher, Mériguet, Sétier, Sciarra (capitaine), Bialski, Bouchardon puis Larue (USA), Paspalj (Yougoslavie), Zdvoc (Slovènie), Herzog (USA).  Entraîneur : Chris Singleton puis Jacky Renaud/Didier Dobbels.

le match du sacre en vidéo :