Il y a 10 ans, Thierry Bacconnier nous quittait…

le regretté Thierry Bacconnier

le regretté Thierry Bacconnier

Il y a dix ans aujourd’hui, le défenseur parisien Thierry Bacconnier nous quittait, à l’âge de 42 ans.

Retour su la carrière d’un joueur de tempérament, passé par le centre de formation des Rouge et Bleu et champion de France en 1986.

Thierry Bacconnier avait suivi la voie tracée par son père, milieu de terrain du Stade Français dans les années 1960.

champion de France lors de la saison 1985-1986

champion de France lors de la saison 1985-1986

Né à Paris, il quitte la Capitale pour le sud-est de la France et débute à Bollène en cadets, puis à Orange, avant d’intégrer le centre de formation du PSG en 1980. Il joue son premier match officiel sous le maillot Rouge et Bleu le 5 février 1980 face à Lens (4-3). Il faut attendre la saison du titre en 1985 pour le voir enfin s’imposer dans le onze type (22 titularisations), profitant des blessures de ses concurrents directs, Claude Lowitz et Michel Bibard. International espoir, il participe à la victoire historique des Bleuets pour la qualification aux Championnats d’Europe face à la Yougoslavie (7-0, la France devait s’imposer par six buts d’écart pour passer l’obstacle yougoslave).

le stade Thierry Bacconnier à Bollène

le stade Thierry Bacconnier à Bollène

Sa forte personnalité et son franc-parler provoquent sa mise à l’écart et la colère de son entraîneur Gérard Houllier, qui finira par accepter son départ pour Angers après huit saisons à Paris (95 matches, 2 buts). En 1992, sa carrière s’achève à Châteauroux.

Thierry Bacconnier nous a quittés le 1er janvier 2007, victime d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 42 ans. Le 31 mai 2008, les anciens du PSG lui avaient rendu un vibrant hommage en participant à une rencontre amicale. Deux ans plus tard, le 13 mai 2011, le stade municipal de Bollène était rebaptisé “Stade Thierry Bacconnier”.

On ne l’oublie pas, et on pense à sa famille. 10 ans déjà…