1er août 1970, il y a 47 ans : premier match pour le PSG !

Bras en duel face à Quevilly : un rare cliché de ce premier match historique pour le PSG

Bras en duel face à Quevilly : un rare cliché de ce premier match historique pour le PSG

Il y a 47 ans jour pour jour, le PSG  disputait le premier match de son histoire, une rencontre amicale contre les Normands de Quevilly.

Plus de 2 000 supporters avaient fait le déplacement au stade Jean-Bouin pour assister aux débuts des « Diables Rouges », surnoms donnés aux joueurs du nouveau club de la Capitale, quelques jours après la reprise de l’entraînement au Camp des Loges. Un spectateur attentif assistait à cette première historique, le directeur technique national, Georges Boulogne.

L’attaquant international Jean-Claude Bras avait inscrit l’unique but du PSG en première période lors de cette rencontre, pour devenir le premier buteur dans l’histoire du club*.

Il n’avait pas oublié ce moment exceptionnel, comme il nous le confiait il y a deux ans : « je me souviens très bien du premier but que j’ai inscrit pour le PSG, le tout premier de l’histoire du club lors d’un match amical contre Quevilly. C’était un but étonnant : l’éclairage était mauvais, il pleuvait, c’était humide. J’ai reçu une balle à 35 mètres des buts adverses et Jean « Tchouki » Djorkaeff a crié : « Frappe, putain ! » (rires). Je l’ai écouté, c’était une frappe lourde et elle est entrée dans les buts, un grand moment, inoubliable… ».

Un des rares clichés d'André Pietrantoni, en 2011, ici avec Bernard Guignedoux (au centre) et Jan-Louis Brost. Le milieu de terrain du Stade Sangermanois, présent contre Quevilly, ne jouera finalement aucun match officiel avec le PSG

Un des rares clichés d’André Pietrantoni, en 2011, ici avec Bernard Guignedoux (au centre) et Jan-Louis Brost. Le milieu de terrain du Stade Sangermanois, présent contre Quevilly, ne jouera finalement aucun match officiel avec le PSG

Au final, le PSG, en manque de compétition, est battu par une équipe plus expérimentée. A la fin du match, Bras regrettera ce manque de préparation et de cohésion de l’équipe, et « les ballons dans le dos » selon sa propre expression. Paris est finalement battu 1-3, un résultat logique quelques jours seulement après la reprise officielle du groupe composé de joueurs professionnels et amateurs.

L’équipe du PSG alignée face à Quevilly le 1er août 1970 : Choquier – Fitte-Duval, Béreau, Guicci, Djorkaeff (cap) – Mitoraj, Destrumelle – Rémond (remplacé par Brost), Prost, Pietrantoni, Bras.
Entraîneur : Phelipon

* Ce but n’a pas de valeur officielle, Bernard Guignedoux a inscrit le premier but en compétition lors du match du PSG à Poitiers (1-1, le 23/08/1970).