13 septembre 1974, il y a 43 ans : l’incroyable vendredi 13 du PSG…

le chat noir trainait du côté de Gerland pour le PSG il y a 40 ans...

le chat noir trainait du côté de Gerland pour le PSG il y a 43 ans…

Vendredi 13 septembre 1974, il y a tout juste 43 ans…

Le PSG a vécu une une drôle de soirée face à Lyon au stade Gerland, un match qui restera à jamais gravé dans l’histoire du club de la Capitale.

Avant d’affronter Lyon,  le bilan est mitigé pour le grand retour du PSG en première division, après 8 matches de championnat. Une attaque toujours en rodage et une défense catastrophique avec déjà… 20 buts encaissés.

Justo Fontaine reste pourtant fidèle à sa défense en ligne avant le déplacement à Gerland et la confiance est de retour du côté du Camp des Loges. Pour la première fois de la saison, le PSG va aligner son équipe type à Lyon. Devant une faible assistance (9.126 spectateurs), Paris débute remarquablement et récite un football jamais vu depuis le retour des Parisiens en première division.

le onze du PSG à Sochaux, le 2 août 1974. Debout : Laposte, Pantelic, Novi, Cardiet, Bauda, Renaut. Assis : Floch, Deloffre, M'Pelé, Dogliani, André

le PSG en 1974. Debout : Laposte, Pantelic, Novi, Cardiet, Bauda, Renaut. Assis : Floch, Deloffre, M’Pelé, Dogliani, André

3eme minute : Albert Domenech (le frère de Raymond), marque contre son camp après un excès de précipitation. 1-0 pour le PSG. 19eme minute : superbe centre de Dahleb. Floch, en position de conclure, rate de peu le cadre. 32eme minute : Floch débode la défense lyonnaise et sert Dahleb qui marque avec sang-froid. 2-0 pour le PSG. 36eme minute : Novi profite du désarroi lyonnais pour alourdir le score, sous les applaudissements du public. 3-0 pour le PSG.  65eme minute : sur une contre-attaque, Dogliani sert astucieusement M’Pelé, totalement démarqué. 4-0 pour le PSG !

Le PSG semble avoir match gagné, et pourtant…. Bernard Lacombe d’un lob astucieux (68eme) relance un peu l’intérêt de la rencontre (4-1). Puis Mariot frappe à son tour (72eme) et Raymond Domenech (74eme). En six minutes, Lyon vient d’inscrire 3 buts ! Et ce n’est pas fini, Bernard Lacombe s’offre un doublé (79eme) et égalise dans une ambiance indescriptible.

le onze lyonnais en 1974-1975

le onze lyonnais en 1974-1975

4 buts encaissés en onze minutes, et d’énormes regrets pour l’entraîneur parisien Justo Fontaine au coup de sifflet final : « Il faut supposer que mes joueurs ont beaucoup d’amis fidèles dans l’autre camp, car ils ont fait à leurs adversaires un maximum de cadeaux : d’abord en renonçant aux deux points de la victoire et ensuite en perdant le bénéfice du bonus (nota : un point de bonus est accordé pour une victoire avec 3 buts d’écart). A la mi-temps, alors qu’il était très logique de penser que l’affaire était dans le sac, j’avais recommandé à mes joueurs de ne prendre aucun risque inutile. Or au lieu de suivre mes conseils, ils se sont déconcentrés et ont offert, à un adversaire jusque là complètement désorganisé, une série de cadeaux qui ont abouti au partage des points, après avoir failli causé notre perte. Le fiasco par lequel s’est soldé notre match est inexcusable et à peine explicable. Mes joueurs se sont comportés tel des juniors inexpérimentés… »

la joie d'Hoarau et Gameiro à Lyon, le 25 février 2012

la joie d’Hoarau et Gameiro à Lyon, le 25 février 2012

4-4, un score longtemps inédit pour le PSG, jusqu’à cette incroyable match des Parisiens le 25 février 2012, avec une égalisation miraculeuse de Guillaume Hoarau… A Gerland, et encore face à Lyon !

En 2010, François M’Pelé n’avait pas oublie cette incroyable rencontre, comme il nous l’expliquait dans le livre « Témoignages » en 2010 : « ce match là, je m’en souviens ! Just Fontaine était furieux après le match et nous avait bien sermonné… On avait pourtant des joueurs expérimentés en défense comme Pantelic ou Novi, et on avait fait un super match… avant de sombrer. Le PSG avait déjà connu une telle mésaventure la saison précédente en 2eme division, où nous menions 3-0 avant de nous faire rejoindre (nota 3-3, le 17/03/1974, contre Avignon). C’est aussi, le football… ».

Et c’est aussi cela, le PSG…

François M'Pelé contre Lyon

François M’Pelé contre Lyon

la feuille de match :

À Gerland, le 13 septembre 1974
9.126 spectateurs
Lyon-PSG : 4-4 (0-3)
Buts : Lacombe (68eme, 79eme), Mariot (72eme), R. Domenech (74eme) pour Lyon. A. Domenech (3eme c.s.c),  Dahleb (32eme), Novi (36eme), M’Pelé (65eme) pour le PSG.
Arbitre : Mr Helies.
Avertissement : R. Domenech (38eme).
Lyon : Chauveau – R. Domenech, Mihajlovic, Valette, A. Domenech – Cacchioni, Maneiro – Bernad, Lacombe, Di Nallo, Mariot. Entr : Mignot.
PSG : Pantelic – Bauda, Novi, Renaut, Cardiet – Deloffre, Laposte, Dogliani – Floch, M’Pelé, Dahleb. Entr : Fontaine-Vicot.