12 juin 1971 : le premier trophée dans l’histoire du PSG

le onze parisien face à Lille. Debout : Fitte-Duval, Cruz, Choquier, Djorkaeff, Destrumelle, Mitoraj. Assis : Béreau, Guignedoux, Prost, Rémond, Bras

le onze parisien face à Lille. Debout : Fitte-Duval, Cruz, Choquier, Djorkaeff, Destrumelle, Mitoraj. Assis : Béreau, Guignedoux, Prost, Rémond, Bras

Il y a 46 ans aujourd’hui, le 12 juin 1971, le PSG remportait son premier titre majeur : le championnat du National, l’ancêtre de la Ligue 2. Séquence rétro…

Le PSG champion à la… Bouttier ! L’hebdomadaire France-Football titre ainsi après le premier titre remporté par le PSG dans l’histoire du club, victorieux de la poule finale du National, après une triangulaire avec les champions du groupe Sud (Monaco) et Nord (Lille).

Le PSG, déjà assuré d’accéder en première division après avoir remporté le titre de champion du groupe Centre, va essayer de remporter un premier trophée en France.

Après deux résultats nuls entre Monaco et le PSG, puis Lille et Monaco sur le même score (2-2), le PSG doit s’imposer face aux Lillois pour devenir champion de France du National.

le magnifique but de Michel Prost

le magnifique but de Michel Prost

4.755 spectateurs sont présents au stade Jean-Bouin et Paris réussit le K.-O d’entrée : Béreau ouvre le score après seulement… 30 secondes de jeu. Rémond reprend victorieusement un centre de Bras et double la mise (20). Le PSG mène largement à la pause mais Lille n’a pas dit son dernier mot : Bajic réduit rapidement le score (52) et relance l’intérêt de la rencontre puis Chouvin gâche quelques minutes plus tard la balle d’égalisation. Tout bascule sur un coup-franc de Guignedoux dévié légèrement dans ses buts par Dubaële (68) puis une percée et un centre de Béreau sur le côté droit réceptionné par Bras. L’attaquant parisien remise vers Prost qui marque d’une superbe reprise en demi-volée (80). Paris ne peut plus être rejoint, Paris est champion de France malgré un dernier but lillois de Dubaële (88).

Un succès final logique, le PSG est la seule équipe à n’avoir connu que deux défaites au cours de la saison, tous groupes confondus.

C’est le premier titre pour une équipe parisienne depuis le Racing en 1949, et un souvenir inoubliable pour Bernard Guignedoux, premier buteur dans l’histoire du club comme il nous le confiait en 2010 : « remporter le National, ça s’est construit au cours de l’année, car notre objectif initial, c’était la montée. Remporter ce titre, c’était la cerise sur la gâteau, un cadeau que notre groupe voulait se faire. »

la fiche du match :

samedi 12 juin 1971, au Stade Jean Bouin (4755 spectateurs)

PARIS SG – LILLE OSC 4-2 (2-0)

Arbitre : André Petit

Buts : Béreau (1), Rémond (20), Guignedoux (68), Prost (80) pour le PSG, Bajic (52), Dubaële (88) pour Lille

PSG : Choquier – Djorkaeff, Mitoraj, Fitte-Duval,  Cruz – Destrumelle, Béreau – Guignedoux, Rémond, Prost, Bras. Entraîneur : Phelipon

Lille : Delangre – Loup, Laffont, Vernoux, Gianquinto – Vernhoeve, Skorbic – Bajic, Chouvin, Dubaële, De Martigny. Entraîneur : Gardien