4 juin 1988, il y a 31 ans, dramatique Le Havre-PSG

Sauvetage assuré pour le PSG au Havre

Sauvetage assuré pour le PSG au Havre

31 ans aujourd’hui ! Le PSG sauve sa place en première division en Normandie…

Les supporters parisiens sont présents pour ce dernier déplacement de la saison : 14 cars ont fait le déplacement pour cette rencontre de la dernière chance, le PSG doit ramener au moins un point pour assurer le maintien. Gérard Houiller a reconduit les vainqueurs du Parc face à Lens (4-1) qui avait permis aux Parisiens de préserver l’espoir d’un miraculeux sauvetage… Le Havre débute bien, sur un centre de Pascal Pain, Joël Tiehi reprend de la tête sur le poteau (12e). Le Tchèque Ladislav Vizek a lui aussi une occasion d’ouvrir le score, mais Joël Bats dévie sa frappe (34e). Les Parisiens, bien organisés et motivés, sont dangereux sur une ouverture de Oumar Sène pour Safet Susic qui tire malheureusement sur le gardien normand, Alain Casanova (36e). Le PSG assure définitivement son maintien sur un centre de Jean-François Charbonnier pour le buteur maison, Daniel Xuereb, qui amortit et marque de près (56e).

Daniel Xuereb, le sauveur du PSG

Daniel Xuereb, le sauveur du PSG

Paris va préserver cette précieuse avance, Bats arrête miraculeusement le ballon entre ses jambes sur une nouvelle tête de Thiehy (61e). L’arbitre siffle enfin la fin de la rencontre pour le plus grand bonheur des joueurs et dirigeants du PSG, le délégué général Gérard Le Scour est victime d’un malaise au moment de regagner Paris et Bats laisse couler quelques larmes de bonheur. Le PSG est sauvé et Houiller s’exclame : « Mission accomplie ! Ce soir, j’ai l’impression d’une délivrance qui ressemble presque à un titre. Il faut féliciter tous les joueurs présents sur la pelouse, mais aussi tous les autres qui ont permis le maintien grâce à tous les efforts consentis ces dernières semaines. »

Lors de du résumé du match, le quotidien « L’Equipe » titrait « plus qu’un sauvetage » avec ses lignes en introduction : « D’abord, une révélation. Si le Paris-SG était descendu en seconde division, il était pratiquement acquis que son histoire n’aurait pas eu de suite. Disparition pure et simple. C’est donc, en l’occurrence, beaucoup plus qu’un sauvetage que le club parisien est venu arracher méritoirement au Havre. »

le but de Xuereb en vidéo :