17 mai 2008, il y a 10 ans : Sochaux-PSG, pour l’éternité…

Sochaux-PSG, un match désormais légendaire...

Sochaux-PSG, un match désormais légendaire…

10 ans déjà…

Paris a son destin entre les mains : une victoire à Sochaux et le club se maintient en Ligue 1, une défaite et le club peut cesser d’exister… Le PSG va faire le travail en début de match, avec l’ouverture du score signé Amra Diané, sur une frappe croisée (22eme). Le match devient crispant, Ndaw égalise de la tête (74eme). A cet instant précis, un nouveau but sochalien et le PSG a un pied en Ligue 2 ! La délivrance va venir au bout d’une action confuse, avec le doublé pour Amara Diané qui trompe Richert du bout du pied, pour un ballon qui rentre doucement si doucement dans les buts vides (83eme)… Un moment d’éternité pour tous les nombreux supporters parisiens présents au Stade Bonal, avant la délivrance au coup de sifflet final !!

le beau tee-shirt de Pauleta...

le beau tee-shirt de Pauleta…

 

 

Le PSG se maintient dans la douleur, après un succès acquis dans la douleur (score final 2-1) qui vaut – presque – un titre de champion de France… A la fin du match, les joueurs remercieront longuement leurs nombreux supporters présents au Stade Bonal, avec beaucoup motion à l’image du capitaine inoubliable qui vient de jouer son dernier match en championnat, Pedro Miguel Pauleta.

Amara Diané, le sauveur du PSG

Amara Diané, le sauveur du PSG

Les souvenirs de ce match si spécial par Mamadou Sakho : « Je n’oublierai jamais la dernière victoire à Sochaux, pour assurer notre maintien en Ligue 1. On a joué le match de notre vie ce jour là ! La pression était très forte… Je me souviens du coup de sifflet final, c’était comme si nous venions de gagner un titre. Les gens étaient en larmes, ces moments-là te font grandir. Lors de ce match à Sochaux, je n’étais pas vraiment anxieux, toute l’équipe avait conscience que nous avions une énorme responsabilité pour assurer l’avenir du club ».

le résumé du match :