25 mai 1972, il y a 50 ans : le Parc des Princes ouvre ses portes

happy birthday le Parc !

happy birthday le Parc !

Le 25 mai 1972, il y a 50 ans, le stade historique du PSG était inauguré lors d’un match opposant la France et l’URSS (au niveau amateurs) pour le compte de la qualification aux Jeux Olympiques de Munich.

Après deux ans de travaux et pas mal de retard, le nouveau Parc des Princes est enfin prêt. Quelques jours avant la finale de la Coupe de France, 28.000 spectateurs (dont 7.369 spectateurs payants !), les Russes se déplacent avec l’esprit tranquille, après un facile succès à domicile (5-1). Dans un groupe à trois (avec l’Autriche), l’équipe de France n’a plus le choix et doit l’emporter avec trois buts d’écart pour voir les J.O de Munich.

France URSS, ce 25 mai 1972

France URSS, ce 25 mai 1972

Mais l’URSS était vraiment trop forte pour les Bleus, largement dominée est battue sur le score de 3-1. Et encore, les Russes ont fait preuve d’un grand individualisme, qui auraient pu finalement donner une véritable correction aux jeunes Bleus… Le suspens a pris fin juste après la pause, après le second but russe signé Oleg Blokhine, qui deviendra une star du foot européen (48eme). Trois minutes avant la pause, Makaidze avait ruiné les derniers espoirs français (42eme). Juste avant l’heure de jeu, un tir de Chenu est renvoyé par le montant, Tonnel a suivi et marque le premier but français dans l’histoire du Parc. Un dernier but signé Blokhine (88eme) envoie les Russes aux J.O, qui termineront finalement avec la médaille de bronze au cou quelques mois plus tard…

le but français

le but français

le 25 mai 1972,

France amateurs – URSS : 1-3

Buts de Makaidze (42eme), Blokhine (48eme et 88eme) pour l’URSS, Tonnel (58eme) pour la France.

7.369 spectateurs (plus 20.000 enfants invités).

France : Lannoy – Ribeyre, Hopquin, Imiela, Le Bourgocq (puis  Rizzo 35eme) – Chenu, Romier – Mankowski, Tonnel, Roefa, Collinet. Sélectionneur : André Grillon

URSS ; Olejnik – Serostanov, Goloubetz, Boutoulakine, Potochniak – Dorofeev (puis Poudloujny) – Gutzaev, Nodia, Boriak, Blokhine. Sélectionneur : Aleksandr Ponomarev

la présentation du match

la présentation du match

De cette équipe amateurs, quelques joueurs ont fini par se faire remarquer :

André Lannoy : gardien de but à Lens, finaliste de la Coupe de France en 1975.

Alain Hopquin : compère de Lannoy à Lens.

Pierre Mankowski : deviendra entraîneur, et dirigera le centre de formation du PSG (1997-98) puis sélectionneur de l’équipe de France en catégorie jeunes.

Gérard Tonnel : le premier buteur des Bleus a inscrit 111 buts en première division, dont 76 sous le maillot de Troyes.

Rene Riefa : bon joueur de D2, n’a joué qu’une saison au plus haut niveau, à Lille.

le résumé du match :