2 août 1974 : une première réussie pour le PSG à Sochaux

l’équipe du PSG face à Sochaux. Debout : Laposte, Pantelic, Novi, Cardiet, Bauda, Renaut. Assis : Floch, Deloffre, M’Pelé, Dogliani, André

l’équipe du PSG face à Sochaux. Debout : Laposte, Pantelic, Novi, Cardiet, Bauda, Renaut. Assis : Floch, Deloffre, M’Pelé, Dogliani, André

Il y a 43 ans – jour pour jour – le club de la Capitale retrouvait la première division. Un niveau jamais quitté par les Parisiens depuis ce fameux match à Sochaux, qui vont égaler la plus longue série parmi l’élite (44 ans) en 2017-2018 et dont nous vous comptons l’histoire :

Ce vendredi 2 août 1974, les Parisiens, pour cette première au Stade Bonal à Sochaux, se déplaçaient dans le Doubs sans le milieu de terrain Albert Poli, blessé aux adducteurs, et Mustapha Dahleb, non qualifié en attente de la naturalisation de François M’Pelé. Le PSG devait jouer ce premier match au Parc des Princes mais la pelouse du Parc était alors en réfection.

La première occasion parisienne pour ce retour en première division survient sur une frappe de Dogliani à côté du cadre (5eme). Après des tentatives d’André (30eme) puis de nouveau Dogliani (31eme), Paris pousse après la pause, et en fin de rencontre, Dogliani (76eme) puis Bauda (77eme) ont la balle de but au bout du pied avant le but de la délivrance. Christian André, après avoir échappé à la surveillance de son vis-à-vis, trompe Battmann d’un tir en force (79eme).

l'article de L'Equipe après la victoire parisienne à Sochaux

l’article de L’Equipe après la victoire parisienne à Sochaux

Le gardien parisien Ilija Pantelic est le grand artisan de ce premier succès, après avoir sauvé son équipe sur une tentative de Lechantre (17eme) puis dans les pieds de Klijnjan (56eme). Justo Fontaine, l’entraîneur parisien, est ravi de ce premier succès : « on respecte tout le monde mais on ne craint personne. Quel que soit le résultat, nous serons contents si nous donnons un bon spectacle et si nous faisons plaisir au public ».

Mais rien n’était – déjà – simple pour le PSG : après la rencontre, Sochaux déposait des réserves auprès du délégué. Le capitaine parisien Jean-Pierre Dogliani était suspendu en fin de saison mais avait joué… suite à une grâce présidentielle accordé par Valery Giscard D’Estaing après son élection pendant l’intersaison. Les deux points de la victoire seront finalement acquis… le 2 avril 1975, huit mois après la rencontre, après de nombreux recours de Sochaux et la décision définitive du Conseil d’Etat.

Depuis cette victoire à Sochaux, le PSG n’a jamais été relégué pour devenir le doyen de la Ligue 1…. Ici c’est Paris !

Christian André, unique buteur du PSG à Sochaux

Christian André, unique buteur du PSG à Sochaux

La feuille de match :

Le 2 août 1974, Sochaux – PSG : 0-1 (0-0)

Arbitre : Mr Meeus

7.000 spectateurs environ

But pour le PSG : André (79eme)

Sochaux : Battmann – Dufour, Seles, Wasmer, Posca – Piasecki, Guttierez, Klijnjan – Soler (puis Maier 77eme), Garnier, Lechantre. Entraîneur : Barret

PSG : Pantelic – Bauda, Novi, Renaut, Cardiet – Laposte, Deloffre, Dogliani – Floch, M’Pelé, André. Entraîneur : Fontaine/Vicot