11 octobre 1978, il y a 39 ans : les débuts fracassants de Luis Fernandez sous le maillot du PSG

les débuts de Luis Fernandez contre Nancy

les débuts de Luis Fernandez contre Nancy

Le 11 octobre est un jour marquant dans l’histoire du PSG : en 1978, Luis Fernandez débute sa carrière au PSG, le début d’une longue idylle passionnelle qui s’achèvera 25 ans plus tard en 2003, après son second passage comme entraîneur pour les Rouge et Bleu. Avant son retour en début de saison au poste de directeur sportif du centre de formation.

Ce 11 octobre 1978, c’est un PSG rajeuni et fort de sept joueurs issus du centre de formation (Pilorget, Morin, Lokoli, Lemoult, Fernandez et les remplaçants Tanasi et Jean) qui affronte Nancy au Parc des Princes.

Pour le jeune Luis Fernandez, c’est une grande première avec l’équipe première, un mois après des débuts encourageants lors d’un match amical face à Meaux.

le jeune Fernandez au centre de formation

le jeune Fernandez au centre de formation

Aligné au poste d’ailier droit par l’entraîneur intérimaire Pierre Alonzo – le père de Jérôme -, le jeune Luis va se montrer décisif en toute fin de match, en provoquant le penalty de la victoire signé Carlos Bianchi pour une faute du gardien de Nancy, Jean-Michel Moutier (victoire du PSG sur le score de 2-1).

Un souvenir inoubliable pour Fernandez, qu’il racontait avec émotion dans son autobiographie : « on avait déjeuné à Saint-Germain, puis joué aux cartes et pris un bus, ensuite, pour aller au stade. J’étais tranquille, aucun sentiment de trac, rien. Dans les vestiaires, j’étais déjà beaucoup plus dans mes petits souliers. Je ne m’attendais pas à jouer, surtout dans une position d’attaquant sur un côté, qui n’était pas la mienne. Mais une formidable opportunité se présentait à moi, il n’était pas question que je la laisse passer en m’angoissant.

le moment fatidique face à Moutier

le moment fatidique face à Moutier

Lors du match, j’avais provoqué le penalty qui nous donnait la victoire, pas mal pour une première mais mon action n’avait pas plus à tout le monde. Claude Cuny, dirigeant historique de Nancy, a posé une réserve concernant ma qualification, il s’est même emporté devant les journalistes : nous, on voulait l’engager ce Luis Fernandez, mais on n’a pas pu le prendre car il est de nationalité espagnole. Et ce soir, il pouvait jouer contre nous, j’aimerai en savoir plus sur son cas… »

Le futur capitaine du PSG possédait alors une licence amateur étrangère, ce qui était légal et la réserve de Nancy après le match fut donc jugé irrecevable.

Le drôle de début d’une belle histoire d’amour entre Fernandez et le PSG : le milieu de terrain international reste le recordman absolu d’apparitions avec le PSG : 517 matches, comme joueur puis comme entraîneur.