11 septembre 2002, quand le PSG voyait rouge à Lille…

Lille-PSG, triste record pour les Parisiens...

Lille-PSG, triste record pour les Parisiens…

Le 11 septembre 2002, il y a 17 ans, le PSG avait vécu une soirée historique – dans le mauvais sens du terme – avec trois expulsés côté parisien, un record dans l’histoire du club*.

Et pourtant, ce match à Lille s’annonçait sous les meilleures auspices pour le club parisien et son entraîneur-manager, Luis Fernandez. Après six mois de suspension au soir d’un PSG-Bordeaux sulfureux (défaite 0-1 des Parisiens en demi-finale de la Coupe de la Ligue, le 02/02/2002) – où Fernandez avait été accusé d’avoir bousculé le quatrième arbitre, Stéphane Moulin – Luis est enfin de retour sur le banc de touche lors d’un match qui sera arbitré par… Stéphane Moulin !

Un drôle de choix de la Ligue, qui va finalement se révéler catastrophique…

Chaude ambiance à Lille

Chaude ambiance à Lille

Premier coup de théâtre après seulement 23 minutes de jeu : Mauricio Pochettino tacle Brunel et l’arbitre sort à la surprise générale un premier carton rouge ! Alors que le PSG a égalisé après l’expulsion du Lillois Baciu pour un second avertissement (44eme) grâce à un penalty de Ronaldinho (49eme), le match va à nouveau basculer à 20 minutes de la fin du match. José Aloisio, très énervé depuis l’expulsion de Pochettino (il a reçu quelques instants après un premier avertissement) reçoit un second jaune et quitte à son tour la pelouse… L’ambiance est électrique et ce n’est pas fini : lors des arrêts de jeu, après avoir subi les multiples provocations de Sterjovski, Frédéric Déhu craque et reçoit à son tour un Rouge (90eme + 4). Lille a déjà match gagné, et un nouvel incident va encore envenimer les choses : l’arbitre montre le carton à Déhu puis à Sterjovski, avant de ne finalement expulser que le joueur parisien.

la sortie de José Aloisio

la sortie de José Aloisio

Stéphane Moulin, (quatre expulsions et 10 cartons jaune lors de cette rencontre !) reviendra maladroitement sur ce fait du match après le coup de sifflet final : « Je n’ai pas expulsé Sterjovski, j’ai montré une seconde fois le carton rouge à monsieur Déhu, qui a eu un acte de brutalité sur un joueur au sol ! » Avant de conclure : « Je n’ai jamais eu aucun problème avec Luis Fernandez et le PSG, qui s’est très bien comporté lors de la rencontre. Maintenant c’est la première fois dans ma carrière que je donne cinq rouges… Euh enfin, quatre rouges, je ne sais plus où j’en suis avec ces émotions… »

Pochettino avant son expulsion

Pochettino avant son expulsion

Un lapsus lourd de conséquence, car le PSG a décidé de poser des réserves techniques après la rencontre. Malheureusement, ces réserves n’ont aucune chance d’être entendu car Ronaldinho, capitaine après l’expulsion de Pochettino, n’était pas au courant de la marche à suivre, et n’a posé réclamation qu’après le coup de sifflet final, suite à la demande de Luis Fernandez.

Ainsi s’achève ce drôle de match pour le retour de Luis qui reste encore à ce jour « historique : jamais le PSG n’a subi trois expulsions en championnat depuis la création du club, en 1970…

* nota : nous n’avons pas tenu compte du match Evian TG-PSG du 28 avril 2013, avec 3 expulsés (Verratti, Beckham et Sirigu), le gardien de but italien ayant été expulsé pour contestation après le coup de sifflet final de la rencontre.

les buts du match :