PSG-Benfica Lisbonne, acte 15

Benfica, un ami de 40 ans...

Benfica, un ami de 40 ans…

Ce soir, le PSG débute sa tournée américaine par un match amical à Toronto face au Benfica Lisbonne.

Paris-Benfica, un désormais « classique » pour les Parisiens qui vont affronter pour la quinzième fois de leur histoire le club de Lisbonne, ce qui est un record pour les Rouge et Bleu, en matches officiels ou amicaux.

Le bilan comptable est à l’avantage du Benfica, avec 6 victoires, 5 nuls* et 3 défaites.

Retour sur les 14 premiers matches entre les deux équipes, avec une première cette nuit au Canada si le PSG s’impose, ce qui n’est jamais arrivée hors de Paris depuis 40 ans…

Humberto avec se anciens coéquipiers

Humberto avec se anciens coéquipiers

acte 1, 5 septembre 1975, au Parc des Princes (amical) : PSG – Benfica Lisbonne 2-0
Le match est organisé au Parc des Princes dans le cadre du transfert du défenseur portugais Humberto à Paris quelques semaines plus tôt.  Devant 12.000 spectateurs, Paris l’emporte logiquement, les buts parisiens sont inscrits en première période par François M’Pelé et Mustapha Dahleb.

acte 2, 13 août 1980, à Lisbonne (amical) : Benfica Lisbonne- PSG 4-1
Un mois et demi après son retour au Portugal après une saison décevante à Paris, Joao Alves retrouve Benfica et domine facilement un PSG fatigué, 24 heures après une victoire en championnat à Auxerre (1-0). Rancunier, Alves déclarera à l’issue du match : « Paris n’est pas un club sérieux. Il ne réussira jamais… »

Sène et Simba (19, de dos) à l'assaut du Benfica de Valdo

Sène et Simba (19, de dos) à l’assaut du Benfica de Valdo

acte 3, 14 novembre 1988, à Saint-Ouen (amical) :  PSG-Benfica Lisbonne 1-1

Le PSG, qui vient d’être sacré champion d’automne deux jours plus tôt après avoir battu Lens au Parc des Princes (3-2), « accueille » Benfica à Saint-Ouen devant 12.000 spectateurs venus admirer les Portugais. Les Parisiens, privés de leurs quatre internationaux (Bats, Susic, Perez, Xuereb) font jeu égal face aux stars du Benfica, Mozer, Ricardo et Valdo. Le jeune Laurent Goutey joue dans les buts et Amara Simba égalise en toute fin de rencontre.

acte 4, 8 janvier 1991, à Bercy (amical en salle) : PSG – Benfica Lisbonne 4-7

Les deux équipes n’ont aucun espoir de remporter le trophée après une première journée ratée lors de ce tournoi en salle à Paris Bercy. Pour ce match sans enjeu, le PSG s’incline logiquement. Les buts parisiens sont inscrits par Jocelyn Angloma, Francis Llacer (2) et David Rinçon.

Vampeta en échec face au Benfica

Vampeta en échec face au Benfica

acte 5, 7 mai 2001 au Parc des Princes (amical, Coupe de l’Amitié) :  PSG-Benfica Lisbonne 0-0 (3-4 t.a.b.)

Devant 30.000 spectateurs et une forte colonie portugaise, le PSG souffre en début de match puis se montre enfin menaçant après la pause. En seconde période, la rencontre devient heurtée, les deux équipes se neutralisent et doivent se départager lors de la séance de tirs aux buts. Les échecs de Vampeta et d’Ali Benarbia donnent le trophée aux joueurs de Lisbonne, pour le plus grand plaisir des spectateurs du Parc des Princes.

le seul trophée remporté par Ronnie avec le PSG...

le seul trophée remporté par Ronnie avec le PSG…

acte 6, 15 avril 2003 à Charlety (amical, Coupe de l’Amitié) :  PSG-Benfica Lisbonne 1-1 (6-5 t.a.b.)

Le PSG et Benfica se retrouvent pour une nouvelle édition de la Coupe de l’Amitié, délocalisée à Charlety, le PSG s’impose face au Benfica Lisbonne avec un but signé Alioune Touré  au terme d’un match viril et une séance de tirs aux buts conclue par le jeune Mohamed Bachtobji, issu du centre de formation. Ronaldinho, le capitaine du jour, reçoit le trophée après avoir inscrit son tir au but d’une subtile « Panenka », la seule coupe remportée par « Ronnie » avec le club lors de ses deux saisons à Paris

les premiers pas de David Luiz en Europe

les premiers pas de David Luiz en Europe

acte 7, 8 mars 2007 au Parc des Princes (8eme de finale aller Coupe UEFA) :  PSG-Benfica Lisbonne 2-1

Le PSG,  qui souffre en championnat, trouve les ressources nécessaires pour s’imposer face à Benfica, malgré un but d’entrée de jeu signé Simao. C’est Pédro Pauleta, buteur face à ses compatriotes, qui a remis Paris sur les bons rails avant un second but signé Frau, et malgré les débuts à Paris d’un jeune espoir brésilien de Benfica dont on reparlera du côté du Parc des Princes : un certain David Luiz…

acte 8, 15 mars 2007 à Lisbonne (8eme de finale retour Coupe UEFA) :  Benfica Lisbonne-PSG 3-1

Le PSG, qui se bat pour son maintien en Ligue 1, se déplace à Lisbonne pour une place dans le top 8 de la Ligue Europa avec un petit but d’avance (2-1 pour Paris au match aller). Le parcours européen n’est plus une priorité, Paul Le Guen aligne une équipe mixte avec de nombreux remplaçants (Mabiala, Traoré, Dramé, Mulumbu) qui résistent longtemps aux assauts de Benfica… jusqu’à la 89eme minute, avec l’expulsion de Mulumbu et le penalty de la qualification signé Simao. Le PSG est éliminé, sans avoir démérité.

Pancrate, double buteur face au Benfica

Pancrate, double buteur face au Benfica

acte 9, 2 août 2008 à Guimaraes  (amical) : Benfica Lisbonne-PSG 2-2

Le PSG prépare sa saison au Portugal et affronte le Benfica Lisbonne à Guimaraes, après avoir été vaincu la veille par l’équipe locale (1-2).. Paris croit avoir fait le plus dur en inscrivant deux buts par Fabrice Pancrate à l’heure de jeu, mais Benfica prive le PSG de la victoire dans la dernière minute de jeu sur un but signé Cardozo. La prestation parisienne, malgré l’absence du nouveau capitaine Claude Makélélé, a pourtant rassuré l’entraîneur Paul Le Guen.

le PSG éliminé malgré Nenê

le PSG éliminé malgré Nenê

acte 10, 10 mars 2011 à Lisbonne (Ligue Europa, 8eme de finale aller) :  Benfica Lisbonne-PSG 2-1

Quatre ans après la double confrontation européenne, le PSG et Benfica se retrouvent au même stade la compétition : la Ligue Europa, qui a remplacée la Coupe UEFA. Une nouvelle fois, le PSG démarre remarquablement à Lisbonne et ouvre le score par Peguy Luyindula, mais Benfica égalise avant la pause, avant de s’imposer grâce à Jara en fin de rencontre. Tout reste à faire lors du match retour au Parc des Princes…

acte 11, 17 mars 2011 au Parc des Princes (Ligue Europa, 8eme de finale retour) :  PSG-Benfica Lisbonne 1-1

Paris doit l’emporter pour se qualifier et réagit rapidement après l’ouverture du score de Benfica, grâce à un superbe but de Bodmer. Le match est indécis jusqu’au coup de sifflet final, avec une énorme occasion de but gâchée par Jean-Eudes Maurice dans le temps additionnel. Mais c’est une nouvelle fois les Portugais qui se qualifient pour le prochain tour…

Sakho, capitaine parisien contre Benfica

Sakho, capitaine parisien contre Benfica

acte 12, 15 juillet 2011 à Faro (amical, Trophée Guadiana) :  Benfica Lisbonne-PSG 3-1

L’histoire retiendra que pour les grands débuts de Leonardo, tout juste nommé directeur sportif du club, le PSG s’incline face à Benfica. Nenê a inscrit le seul but parisien, Paris a longtemps résisté avant de baisser pied à l’heure de jeu après l’expulsion sévère de Sylvain Armand. Le bilan de la rencontre est plutôt encourageant, pour le premier match de Kevin Gameiro à Paris.

acte 13, 2 octobre 2013 au Parc des Princes (match de poule de la Ligue des champions) :  PSG-Benfica Lisbonne 3-0

Paris retrouve la prestigieuse Ligue des champions et se rend le match facile en inscrivant trois buts en moins de 30 minutes, grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic et une réalisation de Marquinhos. Benfica ne reviendra pas et les Parisiens prennent une belle option pour la qualification en 8eme de finale.

acte 14, 10 décembre 2013 à Lisbonne (match de poule de la Ligue des champions) :  Benfica Lisbonne-PSG 2-1

Le PSG est déjà qualifié pour les 8eme de finale de la Ligue des champions et assuré de la première place du groupe avant de se déplacer à Lisbonne. Paris aligne un onze largement remanié face à des Portugais dans l’obligation de s’imposer si ils veulent se qualifier pour le prochain tour de la compétition. C’est pourtant le PSG qui ouvre le score par Cavani, avant l’égalisation sur penalty de Lima juste avant la pause. A l’heure de jeu, Gaitan inscrit un second but pour Benfica, mais cette victoire restera insuffisante pour le Benfica, dépassé par l’Olympiakos et qui poursuivra son parcours européen en Ligue Europa.

* nota : un match qui se termine aux tirs aux buts est considéré comme un résultat nul.