18 mai 1978, il y a 40 ans : PSG et son fameux maillot collector ITT

le onze parisien et le fameux sponsor

le onze parisien et le fameux sponsor

Il existe de nombreux collectionneurs de maillots sur le PSG, mais aucun ne semble posséder cette « pépite » apparue lors du tournoi de Paris le 18 mai 1978 au Parc des Princes…

Deux jours plus tôt, les Parisiens ont été vaincus lors du premier match du tournoi face à une séduisante sélection des Pays-Bas (0-2), qui sera vaincue en finale de la Coupe du monde en Argentine quelques semaines plus tard (défaite 2-3, le 25 juin 1978).

ITT, une marque avec une drôle d'histoire...

ITT, une marque avec une drôle d’histoire…

Le PSG joue donc la « petite finale » face à une autre sélection qualifiée pour le Mondial, mais qui connaitra un sort moins glorieux que les Hollandais (un nul face à l’Ecosse, deux défaites face au Pérou… et aux Pays-Bas) : la modeste équipe d’Iran.

Pour ce match, les Parisiens jouent avec un surprenant sponsor inédit (cela n’était pas le cas deux jours plus tôt face aux Pays-Bas) : ITT (International Telephone and Telegraph), société américaine fondée en 1920 et spécialisée dans les communications téléphoniques avant de se diversifier avec des ventes de transistors et des télévisions, des produits commercialisés sur le marché français et européen.

une publicité à la gloire d'ITT Oceanic

une publicité à la gloire d’ITT Oceanic

ITT est une marque qui restera à jamais dans l’histoire américaine pour sa responsabilité dans dans les événements dramatiques survenus au Chili dans les années 1970, ainsi que dans d’autres pays d’Amérique Latine, notamment l’opération Condor.

ITT Océanic patrone le tournoi de Paris, avec une belle faute d'orthographe en plus !

ITT Océanic patrone le tournoi de Paris, avec une belle faute d’orthographe en plus !

Un sponsor inédit pour une opération organisée par les dirigeants parisiens, en quête de revenus supplémentaires après un début d’année difficile avec l’affaire de la Caisse noire et la radiation du président Daniel Hechter remplacé par Francis Borelli. Le trophée offert aux vainqueurs porte donc le nom de « trophée ICC Océanic »

Paris s’imposera sur le score sans appel de 3-0 avec un triplé de son buteur Carlos Bianchi, pour un match qui restera dans l’histoire des Rouge et Bleu pour ce drôle de sponsor…